Les Gardiens du Tatau

Au milieu de l’Océan pacifique, à Samoa, les sœurs siamoises Taema et Tilafaiga offrirent des outils à tatouer au chef Su’a pour le récompenser de son accueil. En hommage aux divinités, les Samoans ont perpétué la tradition du tatouage jusqu’à présent. Ils sont les seuls de l’ensemble des peuples du triangle polynésien dont la pratique du tatouage traditionnel au peigne n’a jamais été interrompue au fil des siècles.

Pour son livre « Le tatouage samoan », Sébastien Galliot a étudié le sujet pendant près de 20 ans. Le chercheur du CNRS a décortiqué cette tradition ancestrale d’un point de vue mythologique, historique et sociologique. Il est également le co- auteur du magnifique ouvrage primé « Tatau : A Cultural History of Samoan Tattooing ».

Propos recueillis par Alexandra Bay – Photos : Sébastien Galliot et avec l’aimable autorisation de Te Papa Press

Concernant le tatouage, la mythologie samoane semble très complexe. Est-ce qu’il existe une version « officielle » ?

Sébastien Galliot : Il n’y a pas « une » version officielle. La mythologie est mobilisée pour des questions de légitimité par rapport au territoire et aux relations généalogiques avec les divinités. Ils existent plusieurs versions en fonction des tatoueurs, car il y a une certaine compétition entre les différents clans. La mythologie leur permet de jouer avec des liens généalogiques existants en fonction de certaines parties du territoire où les divinités ont laissé des traces de tradition orale ou dans le paysage.

Si tu es un tatoueur d’origine samoane qui a grandi à Auckland, qui vient rarement à Samoa et que tu te mets à tatouer sans apprentissage à la dure comme ça se fait dans l’archipel. La seule manière de légitimer ta place dans la profession, c’est de dire « Je viens de tel endroit. Dans la mythologie, les divinités sont passées par mon village et mon grand-père est untel. J’ai un lien avec ces deux divinités, donc moi aussi, j’ai le droit de tatouer. » Plus ta généalogie est longue, plus ton pouvoir même d’ordre surnaturel est important. Un tatoueur ne donne pas juste sa filiation à untel, il dit « je viens d’un territoire où les divinités ont déposé de la puissance ».

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

Share your thoughts

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Ce contenu est protégé.