Special signs par Katarzyna Mirczak

De la poussière des archives à la lumière de la photographie

Diplômée d’archéologie Katarzyna Mirczak a développé une fascination pour les objets d’archives scientifiques et médico-légales. L’ancienne étudiante a photographié des peaux de criminels tatouées, stockées dans les dédales sombres d’une université polonaise. De petits récipients en verre, contenant les peaux bleutées, font d’étranges petites natures mortes.

Lire plus

error: Ce contenu est protégé.