Chargement

Tapez pour rechercher

Rafel Delalande, un portrait vidéo par Ocurens prod

Rafel  Delalande est un tatoueur français qui officie au célèbre shop Seven Doors, à Londres. Valentin Petit a su capturer l’essence mystique du tatoueur français. Dans une vidéo, Ocurens sa boîte de prod a su créer un univers visuel intense et décalé tout comme l’artiste. Entre hauteur vertigineuse et symboles ésotériques, c’est le grand plongeon.

Au bord de la falaise

Rafel  Delalande survole la falaise et plonge dans le vide. Des plans successifs mêlent plans sombres du tatoueur dans l’ombre et paysage étendu à perte de vue, sous un soleil bienveillant. Entre mysticisme et liberté, l’artiste s’exprime sur l’une des symboliques fortes de son tatouage : la religion.

« Je ne suis pas religieux. Vraiment pas, je pense que les religions sont dangereuses. Elles ont de bonnes intentions et veulent aider. Mais le problème, c’est qu’à un moment j’ai compris qu’elles croyaient pouvoir décider pour moi, ce qui est bon dans ma vie. Ça m’est vraiment insultant… […] Personne ne peut me dire ce que je dois faire de ma vie ! »

Rafel Delalande
Rafel Delalande

Athéisme

Après cette réflexion orientée vers l’athéisme, Rafel  Delalande enchaîne avec la notion de regrets comme le vieillissement des tatouages. Rafel déplore ce type de pensée. On revient à la réalité. Des chats se tiennent sur le pas d’une porte. Des images de cimetière suivent et accentuent l’univers étrange de l’artiste… Il aime déambuler dans ces lieux calmes pour se retrouver.

« Beaucoup de gens pensent que je suis satanique. Tout ce que l’on sait du satanisme vient de l’imagerie catholique. C’est pourquoi j’aime visiter des églises. J’aime les sujets noirs, tristes et apeurant. J’aime quand un tattoo est trop effrayant ou trop sombre. Aussi, se faire tatouer quelque chose d’effrayant est un réel engagement … »

Des tatouages sombres et effrayants

Rafel  Delalande réaffirme l’engagement du tatoué dans cette acte. Surtout lorsqu’il choisit des sujets aussi sombres et anticonformistes. C’est définitivement le style de notre artiste.

« J’essaie de garder l’aspect plus extrême du tatouage comme il est supposé être. Malgré le fait, que ce soit devenu très trendy, récemment. C’est comme ça qu’est supposé être la culture tattoo ! Evidemment je ne regrette rien de ce que je porte. Le tatouage est devenu ma façon de m’exprimer. Je sais que ça à l’air mielleux. Mais si je suis devenu tatoueur, c’est que je suis une personne créative. Et si je suis comme tel, c’est que j’ai quelque chose à dire ».

Rafel Delalande

Une intimité partagée

Cette vidéo poignante montre aussi l’intimité artistique du tatoueur. Dans son atelier, il peigne avec minutie et en dots, les ombrages de l’un de ses dessins : un crâne au multiple yeux, des verrues apparentes.

Rafel  Delalande aime encrer des chimères, des personnages étranges et difformes. Il aime également les symboles ésotériques tout droit sortis des manuels de médecine du début du siècle ou des livres religieux. Les séquences dévoilent le tatoueur qui prépare ses machines. Puis on le voit piquer en slowmotion. Rafel  Delalande se réalise dans l’expression de ses démons et de ceux de ses clients.

Site Officiel

Tags:
AlexandraBay

Passionnée de tatouage depuis 20 ans +++ Auteure du livre LOVE, TATTOOS & FAMILY, (ISBN : 2916753214) +++ Co-Fondatrice de FREE HANDS FANZINE +++ TATTOW STORIES +++

  • 1

Laisse un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Ce contenu est protégé.