Culture

Dermographus, de la gravure au tatouage

Alexandra Bay

Dermographus est le nom d’un projet original initié par Cécile et Virginie, deux bibliothécaires bordelaises. En effet, passionnées de tatouage, elles ont proposé à la boutique de « L’Homme Invisible » de disposer d’un fonds patrimonial de gravures anciennes. L’idée est de proposer ces dessins pour les encrer à un prix raisonnable ! Ce projet sera suivi d’une expo et d’une soirée thématique. En attendant la dernière séance, c’est demain !

Texte : Alexandra Bay – Photos : Homme Invisible

Des bibliothécaires passionnées de tatouage

Cécile et Virginie, deux bibliothécaires bordelaises ont mis en place une collaboration avec « l’homme invisible » . Cécile et Virginie travaillent dans les fonds patrimoniaux de la bibliothèque de Mériadeck. Ainsi, elles ont procédé à une large sélection de gravures anciennes à tatouer. Puis elles ont proposé ces documents à Matthieu « Crewer » et MicHellHammer pour finaliser leur choix. C’est une brillante idée que de leur offrir ces images libres de droit.

Séances « walk in »

Une première séance « walk in » a eu lieu le 19 septembre dernier, avec des motifs aux prix variant de 50, 100 et 150€.

La dernière séance a lieu demain, Samedi 24 octobre, mais le projet ne s’arrête pas là et fera l’objet d’une expo ainsi que d’une soirée thématique le 17 novembre. Informations à suivre !

Walk in « Gravures anciennes »

Les 23 et 24 octobre

L’homme invisible
63 Rue de la Rousselle
33000 Bordeaux

Laisser un commentaire

error: Ce contenu est protégé.

En savoir plus sur Tattow Stories

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading