Le tatouage : Gallica à fleur de peau

**

À l’occasion du mondial du tatouage 2018, Gallica la bibliothèque numérique de la Bnf (bibliothèque nationale de France) a consacré une page sur l’histoire du tatouage. Une démarche qui modernise l’accès aux archives de la Bnf. En effet, cette dernière dispose d’une quantité impressionnante d’écrits sur le sujet du tatouage. 

Femme tatouée - Affiche 1913-1914 @Gallica/Bnf
Femme tatouée – Affiche 1913-1914 @Gallica/Bnf

Le numérique au service des usagers

Si vous connaissez la bibliothèque numérique Gallica de la Bnf, vous avez peut-être eu l’occasion de parcourir son immense banque de données. Par “données”, j’entends les écrits des siècles derniers. Ils ont été numérisés pour le plus grand bonheur des amateurs de tatouage comme vous et moi. Ainsi, on peut consulter les mémoires de médecine de scientifiques de renom comme Lacassagne, Berchon et autres consorts.

Créé en 1997, elle regroupe plus de 4 millions de documents sur tous les sujets et dans tous les formats : thèses, journaux, livres, etc. C’est en 2013 que la BNF, le commissariat aux investissements d’avenir et le ministère de la culture annoncent la signature de deux accords de numérisation et de diffusion de livres anciens. Cependant, l’accord porte seulement sur les œuvres issues du domaine public.

Folies-Bergère - Le Tatoué - Affiche de 1874 @Gallica/Bnf
Folies-Bergère – Le Tatoué – Affiche de 1874 @Gallica/Bnf

La bibliothèque virtuelle de l’honnête homme

La BNF avait pour ambition de rendre la bibliothèque accessible à l’honnête homme. “Au XVIIème siècle, l’honnête homme possède culture générale étendue et les qualités sociales propres à le rendre agréable en faisant preuve d’une aisance sociale conforme à l’idéal du moment (Wikipédia).” Donc une certaine ironie pour les tatoués que nous sommes, longtemps considérés comme des êtres incultes aux moeurs légères, lors des siècles passés.

C’est une pure exaltation que de parcourir d’anciens écrits d’une si belle qualité. Une parfaite numérisation qui offre une résolution au plus près du grain de la page. C’est comme si l’on tenait le livre entre les mains.

Rétrospective sur l’histoire du tatouage

Le blog de Gallica vous propose ainsi une courte rétrospective de l’histoire du tatouage. En plus de cet article, tout comme la NY Public Library, Gallica vous propose également des motifs libres de droits pour vos inspirations tattoos. Je vous invite à lire l’article ici :

gallica.bnf.fr/blog/le-tatouage-gallica-fleur-de-peau

« L’ensemble des moyens par lesquels des matières colorantes, végétales ou minérales sont introduites sous l’épiderme, et à des profondeurs variables, dans le but de produire des dessins apparents et de longue durée ».

Vous pourriez aussi aimer :
En 1929, on se tatoue déjà le blanc de l’oeil !

Journal Comoedia du 10 mars 1929 Plus fort que tes Iroquois. Les Américaines ne savent plus qu'inventer. Elles Lire plus...

Rion ensemble et bien fort !

Portrait publié dans le Tatouage Magazine Hors-Série Hiver 2018 Rion tatoue « Chez Mémé » à Paris, métro voltaire. Elle Lire plus...

Lyle Tuttle, mentor du tatouage moderne

Fraîchement débarqué de l’Iowa, Lyle Tuttle tombe amoureux de San Francisco. À l’âge de 14 ans, le gamin Lire plus...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Ce contenu est protégé.
quis at Praesent sem, odio porta. risus. amet,