Sacred and Profane Tattoos : of the Holy House of Loreto par de Caterina Pigorini Beri, traduit par Alessandra Borroni

À partir du 15e siècle, le tatouage religieux s’est répandu sur la côte italienne de l’Adriatique jusqu’aux Apennins. Les habitants et les pèlerins de ces terres ont pris l’habitude de se tatouer les mains ou les avant-bras près de leurs poignets.

Les tatouages ​​bleus représentaient des personnages sacrés, des devises, des croix, des symboles sacrés, des cœurs percés, etc. Les origines de cette tradition sont venues de Sainte Maison de Lorette.

Caterina Pigorini Beri, dans ce livre de 1889, retrace la naissance de cette coutume intéressante et recueille une centaine de dessins de tatouages ​​originaux. 10,39 € — Albero Niro Editore

Sacred and Profane Tattoos : of the Holy House of Loreto

AlexandraBay

+++ Auteure de LOVE, TATTOOS & FAMILY, (ISBN : 2916753214) +++ Co-Fondatrice de FREE HANDS FANZINE +++ TATTOW STORIES +++

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Ce contenu est protégé.