Histoire du tatouage

Les symboles du tatouage traditionnel américain

Les symboles du tatouage traditionnel Américain

Introduction aux symboliques : entre croyances, dangers et amours

Les symboles du tatouage traditionnel américain ont un sens profond pour les marins qui les portent au 18ème siècle. La vie en mer est rude et dangereuse. Et les marins se réfugient dans les superstitions. Ainsi, les symboles encrés sont une forme d’exutoire à leurs démons : la solitude, les tempêtes, la maladie, etc.

« Beaucoup de marins étaient extrêmement superstitieux, ils faisaient des tatouages spécifiques pour délivrer cette anxiété de leurs croyances. De vieilles histoires racontent que les jours d’ennui sur le bateau, les marins se faisaient tatouer la tête du Christ sur leurs dos. S’ils s’attiraient des ennuis et devaient prendre des coups de fouet, la personne qui les punissait était plus compatissante » raconte Chuck Eldridge.

Avec des symboliques parfois évidentes ou au contraire, très personnelles, les marins ressentaient le besoin d’emporter des reliques « spirituelles » de leur vie sur terre. S’ils ne pouvaient se permettre d’amasser des souvenirs trop encombrants. Alors, marquer la peau était un bon moyen de conserver la mémoire de ses proches ou des évènements du passé. C’était aussi une façon de combattre ses démons intérieurs ou de chasser le mauvais sort. Ainsi, ils se donnaient le courage d’avancer.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : https://undertheradar.military.com/
HOLD – FAST  @D.R. https://undertheradar.military.com/

Avant la machine électrique

Avant l’invention de la machine électrique, les tatouages étaient réalisés à l’encre noire ou bleue. Ils étaient souvent exécutés par d’anciens « marins », devenus tatoueurs sur les flots. Inspiré des techniques polynésiennes, le faisceau d’aiguilles était attaché à une poignée en bois. Le tatouage était long et douloureux. Aussi, les dessins étaient plutôt simples.

Le rapport sur les certificats du SPA-C (1796 à 1818) donne une idée des motifs portés par les marins américains :
– 38 % : des noms et des dates,
– 21 % : thème de la navigation,
– 9% : symboles patriotiques,
– 9 % : thème de l’amour,
– 8% : thème de la religion,
– 4 % : les personnes et les animaux.

Toujours dans le même rapport, 95 % des tatouages étaient placés sur les bras ou les mains des marins. Au cours de sa démocratisation au 20ème siècle, l’encre est descendue progressivement sur les jambes, en passant par les épaules et la poitrine.

Pour conclure, avant l’invention de la machine électrique, les tatouages tiraient leurs inspirations de : l’armée, la religion et l’amour. Pendant la guerre civile de 1861-1865, les tatoués portaient avec fierté les symboles patriotiques ou militaires. Les plus romantiques conservaient le souvenir de leur femme avec son prénom ou ses initiales. Tandis que les fervents croyants se faisaient encrer des tatouages de croix ou autres iconographies religieuses.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : Vintage Tattoos: The Book of Old-School Skin Art
Vintage Tattoos: The Book of Old-School Skin Art

La machine électrique et le flash tattoos

Entre le 18ème et 19ème siècle, les tatouages maritimes n’ont pas évolué. Les motifs et les thématiques sont alors restés les mêmes.

« Le tatouage était en grande partie une affaire navale pendant la première moitié du 19ème siècle. Les dessins iconographiques simples d’origine navale devinrent rapidement des archétypes dans l’imagination du public et, au moment où les premières boutiques professionnelles de tatouages ​​s’ouvrirent à la fin du 19ème siècle, ils étaient déjà démodés » confirme Matt Lodder.

Lorsque le dermographe électrique apparaît, la culture du tatouage aux USA se développe très rapidement. Les évolutions de la machine permettent d’encrer des projets plus complexes. Comme les figures féminines, par exemple, dont la demande a radicalement augmenté chez les marins ! Cependant, les symboles évoluent peu en matière de design. On retrouve les mêmes thématiques : navigation, patriotisme, amour et religion.

En 1898, c’est la guerre hispano-américaine, plus de 80% des hommes enrôlés sont tatoués. La demande devient si importante que les tatoueurs ont du mal à satisfaire la clientèle. Au point, que de nombreux tatoueurs se lancent sans être qualifiés en dessin.

C’est le début du  » flash tattoos « .

Des artistes tatoueurs, plus talentueux, produisent une série de dessins qu’ils fournissent à leurs collègues. Le concept marche du tonnerre. Ainsi, une poignée de tatoueurs deviennent distributeurs « officiels » de flashs. Ils les vendent par catalogue et par correspondance. Cette démarche amène à un style de tatouage homogénéisé.

C’est à partir de là que le tatouage traditionnel Américain a définitivement émergé. Pendant la 2nde Guerre mondiale, des artistes comme le célèbre Sailor Jerry ont continué à populariser ce style. Et ils l’ont façonné en ajoutant de nouveaux symboles.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : sailor jerry
Norman Collins aka Sailor Jerry

Les symboles du tatouage traditionnel Américain

AIGLE

L’aigle décore les murs des boutiques de tatouage depuis les débuts. C’est un symbole patriotique très populaire chez les marins et les militaires. L’aigle est souvent inclus dans d’autres compositions avec des motifs comme les navires, les ancres, les visages féminins, etc.. Ils sont tatoués sur le dos, la poitrine ou l’avant-bras.

Lorsque les 13 États gagnent leur indépendance, le 4 juillet 1776, un comité se réunit pour concevoir un symbole officiel pour les représenter. Pendant 6 ans, 3 comités et 14 hommes réfléchissent à un design. La conception finale comprend des éléments proposés par chacun de ces comités.

Le travail de recherche s’achève le 20 juin 1782. Les 13 États ont choisi un aigle à tête blanche comme emblème national. Le rapace est tourné vers l’avant avec les ailes écartées. Sur la poitrine de l’oiseau, se trouve un bouclier avec 13 rayures rouge et blanc sur fond bleu. Dans sa patte droite, l’aigle tient un rameau d’olivier, symbolisant un désir de paix. Et dans sa patte gauche, un faisceau de flèches montre que les USA sont toujours prêts pour la guerre.

La tête de l’aigle est tournée vers la branche d’olivier pour symboliser une préférence pour la paix. Au-dessus de l’aigle sur un fond bleu, se trouvent 13 étoiles, symbolisant les états. Dans son bec, l’aigle tient une banderole avec la devise « E Pluribus Unum », du latin qui signifie « Out of Many, One ». En gros, l’union fait la force. Cette devise est attribuée à Thomas Jefferson.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : Myke Chambers
Myke Chambers

ANCRE

« Je vogue sur les flots, mais je n’oublie pas d’où je viens »

Les marins se font tatouer une ancre après avoir traversé (aller-retour) avec succès l’océan Atlantique. L’ancre représente ainsi un « badge » d’honneur et de fierté, preuve de l’expérience acquise. C’était un tatouage très populaire au 18ème siècle. L’ancre peut aussi indiquer que celui qui la porte, est dans la marine marchande.

Mais l’objet qui stabilise le bateau dévoile aussi le profond désir de sécurité du marin. Lorsque les flots sont particulièrement turbulents, jeter l’ancre à la mer assure une stabilité à bord du navire. C’est une superstition, mais aussi une métaphore. L’ancre évoque une attache tant géographique que sentimentale. Elle est parfois dédiée à l’être cher. Elle représente aussi la force, la détermination ainsi que la fidélité du marin qui la porte.

Cependant, le symbole de l’ancre n’est pas toujours positif. Quand un bateau ou un marin disparaît en mer, ce tatouage sert à commémorer les camarades perdus. Dans ce cas, le motif représente une ancre, un gilet de sauvetage, un aigle et un bateau coulant. Il rend ainsi hommage aux vies perdues.

Le livre d’Herbert Hoffmann, tatoueur allemand, « Traditionnelle Tattoo-Motive » donne des significations supplémentaires :
L’ancre et le voilier sont le porte-bonheur du marin.
L’ancre, le cœur et la croix représentent l’espoir, l’amour et la foi.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : ancre
Samuele Briganti : l’ancre de marine

 ANCRES CROISÉES

Avoir un tatouage de deux ancres croisées entre le pouce et l’index, est réservé aux « bos’n’s », le surnom des boatswain. Le bos’n’s est l’adjudant ou le second-maître responsable de l’équipage de pont, du gréement d’un bateau, de l’ancre et des câbles.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : 2 ancres croisées
2 ancres croisées – Du blog Tattoosday

ARMES OU CANON CROISÉ(E)S

Les canons croisés sont le symbole du service militaire naval.

Encré sur un second Lieutenant d’Alabama par Ragdollgrl13
Encré surun second Lieutenant d’Alabama par Ragdollgrl13

CHARNIÈRES

Les charnières à l’intérieur des coudes de marins les protègent des rhumatismes ou de l’arthrite. Ils ajoutent même un tatouage d’huile au-dessus pour qu’elles restent lubrifiées.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : charnières
Charnières

COCHON & COQ

La signification des symboles du cochon et du coq est contestée. Ces animaux étaient souvent transportés sur les navires comme denrées alimentaires. Ils étaient entreposés dans des caisses flottantes en bois. Lorsque le navire coulait, ces caisses étaient parfois transportées par le courant vers le bord du rivage.

Et la légende dit qu’il arrivait que des cochons et coqs survivent à un naufrage. En se faisant tatouer ces motifs, le marin espère ainsi récupérer ces denrées alimentaires pour assurer sa survie.

Le marin se fait tatouer un cochon et un coq sur le dessus de chaque pied ou sur les mollets. Ainsi, il espère être sauvé de la noyade. Le cochon sur le genou gauche est un symbole de protection. Tandis que le coq sur le pied représente la combativité. Car l’animal ne perd jamais le combat. Cette dernière signification concerne surtout les marins militaires qui partent en guerre.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : coq et cochon
Coq et cochon, sailor jerry flash

 CŒUR

Le cœur tout comme la rose est un tatouage aussi symbolique que figuratif. Il est souvent dédié à un être cher ou un amour perdu. C’est une façon pour le marin qui voyage longtemps en mer, de garder l’être aimé auprès de lui. Les cœurs sont parfois ornés d’une bannière avec le prénom d’une fille ou de la mère « Mum », et même du père « Dad » !

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : papa
Myke Chambers : Papa

CRÂNE

Dans le traditionnel Américain, le tatouage du crâne est connu comme un symbole de rébellion et de triomphe. Le meilleur exemple est le drapeau pirate, appelé Jolly Roger, qui comporte un crâne et des os croisés. Le drapeau est hissé sur un bateau volé au mépris de l’autorité navale et du gouvernement.

Le tatouage du crâne est l’un des dessins les plus représentés dans le tatouage américain. Il porte une signification à double sens. En effet, s’il représente la mort, il transmet aussi l’idée que la vie est courte.

Le livre d’Herbert Hoffmann, tatoueur allemand, « Traditionnelle Tattoo-Motive » donne des significations supplémentaires :
Une tête-de-mort avec une croix et l’inscription « memento mori » préserve l’homme de l’orgueil et symbolise l’idée de la mort prochaine.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : Samuele Briganti
Samuele Briganti

DAGUE (ou POIGNARD)

La dague qui transperce le cœur symbolise habituellement la trahison amoureuse à cause d’une infidélité, ou d’un amour perdu. Il est également repris avec la phrase « Death before dishonor ». Et il est souvent porté par les militaires de la Seconde Guerre mondiale. Cette phrase remonterait à la Rome antique « morte prima di disonore ». Elle aurait été prononcée par Tacite.

Cependant, je n’ai pas trouvé de source fiable à ce sujet. La dague est souvent accompagnée de l’aigle patriotique. Elle représente ainsi la mort, le danger et la férocité. Un poignard avec un crâne signifie le courage. Accompagné d’une panthère, il représente la force et l’agressivité. Tout comme l’hirondelle, la dague a des origines britanniques.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : Myke Chambers
Myke Chambers

DEVIL DOG

Le devil dog est un hommage au célèbre lieutenant général Lewis « Chesty » Puller (1898-1971). C’est le soldat le plus décoré de l’histoire des marines. Le symbole du bouledogue apparaît pour la 1ère fois, sur une affiche de recrutement en 1918.  C’est un bouledogue anglais qui porte un casque et grogne. Le 14 octobre 1922, la 1ère mascotte est nommée « King Bullwark » puis son nom est changé en « Jiggs ». Le général Butler décide d’adopter définitivement la mascotte comme emblème des marines.

La légende rapporte que le surnom de « Devil Dog » est donné aux marines pendant la 1ère guerre mondiale. Ce sont les forces allemandes qui les surnomment « teufelshunde » ou « devil dog » (chien diabolique). Les « teufelshunde » sont des chiens sauvages de montagne, de la région bavaroise. Ils ont la mauvaises réputation d’être vicieux.

C’est à partir de cette période que le bouledogue anglais a été associé aux marines. Chaque tatoueur américain ou européen qui travaillait à proximité d’une base militaire, devait compter le symbole du devil dog dans sa collection de flash. Le motif le plus classique est composé de l’aigle, d’un globe et d’une ancre, avec la tête du bouledogue placée dans le globe.

Parfois le bouledogue porte une casquette d’instructeur, d’officier ou un casque de combat. Il est souvent orné des lettres USMC ou de la devise « Semper Fidelis ».

Les symboles du tatouage traditionnel Américain :
Phil Hatchet Yau

DRAGON

À l’époque où le tatouage est peu démocratisé, le marin qui porte un dragon a certainement servi en Chine. Tandis que le dragon d’or est réservé au marin qui a traversé la ligne de changement de date internationale, située dans l’Océan Pacifique.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : Dragon d'or @Brian Takishita
Dragon d’or @Brian Takishita

ÉTOILE NAUTIQUE & ROSE DE VENTS

L’étoile nautique (l’étoile polaire) et la rose des vents assurent l’orientation et le retour à la maison au marin. Le symbole de l’étoile nautique comporte 5 branches et 2 couleurs, souvent du noir et du rouge.

L’étoile nautique est traditionnellement associée à la navigation. En effet, les marins dirigeaient leurs navires grâce à l’observation des étoiles dans le ciel. Par exemple, l’étoile du Nord et la Southern Cross leur servaient de guide, ainsi que d’autres constellations. Aussi, les étoiles ont joué un rôle central dans la vie des marins, leur permettant ainsi de rentrer à la maison en toute sécurité.

Les étoiles nautiques placées sur la poitrine ou sur les épaules représentent les lumières du bateau. Si l’une est rouge et la 2ème verte, elles font alors référence au tribord. En navigation, si un navire perçoit les lumières du port et les feux tribord d’un autre bateau. Alors, il est situé sur une route de collision et ce dernier doit céder le passage.

Sur le site d’un marin, j’ai aussi relevé que les petites étoiles bleues tatouées sur les mains indiquent que le marin a passé le Cap Horn. Une autre version mentionne les oreilles (voir à navire).

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : boussole
Boussole

HARPON

Le harpon est le signe porté par les marins pêcheurs.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : scuttlefish
« the scuttlefish.com ». Clique

HIRONDELLES

L’hirondelle est la marque d’expérience du marin. Elle est traditionnellement tatouée sur sa poitrine s’il a parcouru plus de 5000 miles. S’il possède 2 hirondelles, ce sont alors 10 000 miles parcourus. De plus, le marin gagne le respect de ses collègues, mais aussi l’assurance d’aller au paradis. En effet, s’il périt en mer, les hirondelles soulèvent son âme et la portent jusqu’au ciel. Si le marin est bagarreur, il se fait tatouer des hirondelles sur chaque main, cela signifie « attention, ces poings volent » !

À part pour migrer, l’hirondelle ne s’éloigne jamais de la terre ferme. Aussi sa vision, pour un marin, est le signe d’un proche retour à la maison. À chaque migration, l’hirondelle revient nicher au même endroit. L’aspect métaphorique de ce symbole est donc la loyauté et la fidélité du marin. Malgré les difficultés, il finit toujours par rentrer chez lui.

Le symbole de l’hirondelle serait issu de la tradition britannique. Elle représente l’hirondelle rustique de la Grande-Bretagne. Mais le lien reste ténu entre la culture américaine et britannique.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : Myke Chambers
Myke Chambers

 HOLD & FAST

« Hold » et « Fast » tatoués sur les doigts, permet d’assurer une bonne prise en main du gréement (cordage) et ainsi, d’éviter de tomber dans l’eau. Sur le site d’un marin, un internaute mentionne l’origine de la Norvège et du Danemark. Ces pays ont aussi une vieille tradition de marin. Ils utilisaient alors le terme « hold tight », une prise serrée.

https://undertheradar.military.com/
https://undertheradar.military.com/

 

KEWPIE DOLLS

C’est le tatoueur Mike Malone qui popularise à nouveau la Kewpie Doll dans le milieu du tatouage. Aux alentours de 1900, c’est un symbole à la mode sur les planches de flashs. Elle fait partie des classiques des flashs de Percy Waters et Milton Zeis, mais aussi du fournisseur Bill Moore, à Chicago. Mais 1950 sonne la fin de la joufflue Kewpie Doll.

Kewpie doll

Kewpie Doll est une figure de la culture populaire, créé par l’artiste et poète Rose O’Neill. Elle apparaît dans le Ladies Home Journal en 1909 et dans les livres pour enfants de l’auteur. Elle sera utilisée pour de nombreuses publicités comme : Jell-O, les phonographes Edison, Corn Flakes, les appareils photo Kodak, Colgate, etc….

Ces illustrations sont devenues si populaires, que la poupée Kewpie a vu le jour. O’Neill souhaitait une poupée joufflue au ventre rond comme un enfant. Elles sont authentiques lorsque le nom de Rose O’Neil est gravé sous un pied. Elle a aussi un air de ressemblance avec l’ange Cupidon. Elle a été reproduite à l’infini : en celluloïd, en plastique dur, en vinyle, en tissu, etc…

Normalement, la Kewpie est nue, mais vers les années 1920, elle a revêtu de nombreux uniformes : pompier, groom, cow-boy, musiciens et soldat américain. Il y a même eu une Kewpie noire, appelée Hottentot. La Kewpie est à nouveau aussi populaire en tatouage qu’elle l’était dans les années 20.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : Kewpie doll
Kewpie Doll @Saulo Kouto from brésil

NAVIRE

Le bateau à trois-mâts, ou plus, indique que le marin a voyagé autour du Cap Horn. Les marins peuvent aussi se faire tatouer une étoile bleue sur l’oreille. Et lorsqu’ils ont traversé le Cap Horn plus de 5 fois, ils se font encore encrer une étoile bleue sur l’autre oreille (voir étoile nautique, variante à ce sujet).

Le navire est un symbole de navigation, devenu emblème de la liberté. La métaphore la plus classique est que le navire représente le tatoué et l’eau sur laquelle il navigue : la vie. Il existe différentes compositions, les eaux peuvent être calmes ou orageuses. Si les voiles sont pleines par le vent, elles signifient que la vie est facile à naviguer. Tandis que si les voiles sont lâches, le tatoué est à la dérive.

Les voiles déchirées signifient que le tatoué a eu une vie dure. Il a vécu des moments orageux.

Le livre d’Herbert Hoffmann, tatoueur allemand, « Traditionnelle Tattoo-Motive » donne des significations supplémentaires :
Un beau voilier aux voiles hissées symbolise la mer, la terre ferme, le travail et le plaisir.
Le voilier avec une ancre montre qu’on a beaucoup voyagé et vu du pays.
Le voilier au soleil levant exprime l’espoir d’avoir un voyage sans incidents.
Le voilier avec un phare symbolise un port d’attache ou le but d’un voyage.
Le voilier avec un aigle signifie de la falaise à la mer.
Le bateau coulant au soleil couchant représente le sort du marin.
Le mât brisé et le bateau coulant représentent la tombe du marin et sert d’amulette contre la mort en mer. On peut retrouver sur ce motif une bouée de sauvetage avec une croix et une ancre.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : samuele briganti
Samuele Briganti

NŒUD

L’homme qui a une corde nouée tatouée autour du poignet est un matelot.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : Noeud
Le noeud

PALMIERS

Durant la 2nde guerre mondiale,  du 10 juin 1940 au 2 mai 1945 , une campagne navale a pris place en mer Méditerranée. Les marins de la British Royal Navy ayant pris part à cette bataille, se faisaient tatouer un palmier. Aux USA, ce sont les marins américains qui ont servi dans une base militaire à Hawaï qui portaient ce motif.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : palmier
Palmier

PIN-UPS

Les femmes n’étaient pas autorisées sur les bateaux, considérées comme un présage de malchance. Les marins subissaient une longue solitude en mer. Ils devaient laisser leur épouse, fiancée ou fille à
terre. Aussi, pour faciliter leur départ, et penser à leurs femmes, ils se faisaient encrer leurs prénoms.

La fin du 19ème siècle marque l’arrivée de la pin-up, l’un des motifs les plus classiques au monde. Pourtant, elle a causé quelques soucis aux militaires, au début du 20ème siècle. En effet, le manuel officiel de la marine américaine déclarait ainsi que « le tatouage obscène, offensant ou indécent était une cause d’exclusion de l’armée ». C’est ainsi que de nombreux marins ont dû se faire recouvrir les parties nues de leur pin-up.

Dans une interview, le tatoueur Bert Grimm confie au sujet des marins et des pin-ups : « Ils voulaient que les filles aient des poitrines énormes et saillantes. Ils voulaient un dessin qui les excite. Ils le voulaient érotique, pour ne pas dire obscène, c’étaient des femmes de toutes les races et de tous les milieux, y compris les infirmières de la Croix-Rouge, la Statue de la Liberté et même Amelia Earhart. Quelques hommes avaient des « hulas girls » nues placées stratégiquement sur leur biceps. Quand le muscle du bras bougeait d’une certaine façon, les hanches de la jeune fille s’agitaient et sa poitrine rebondissait. Parfois, le type sifflait un air pour accompagner la danse […] « .

En 1977, Bert Grimm déclare ainsi que la pin-up n’est plus à la mode. D’ailleurs, il ne propose presque plus de flashs. Alors qu’à l’heure actuelle, elles sont plus que populaires !

Grâce à l’intérêt renouvelé pour le traditionnel Américain, on a redécouvert le travail de « Brooklyn Joe » Lieber et Sailor Jerry. Plusieurs autres tatoueurs ont influencé Sailor Jerry dans son interprétation de la pin-up. Sur des stencils envoyés à Paul Rogers, Sailor Jerry a crédité : Pinky Yun, Ole Hansen et Doc Forbes comme sources d’inspiration.

La Hula Girl signifiait que le marin était allé à Hawaï. Elle représente aussi l’attrait pour les pays lointains et le mystère des « indigènes ».

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : pin-up
Miss Ariana, Pin-up

REQUIN

Le motif du requin est un symbole de courage, de puissance et de férocité. Il montre la volonté combative du marin ou du soldat. Ce tatouage ​intimide l’ennemi au combat. Tout comme les crânes, le marin ou le soldat qui porte ce motif, souhaite montrer aux autres qu’il n’a plus peur d’affronter la mort.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : requins
Requins

ROI DES OCÉANS : NEPTUNE

Neptune est le dieu romain de : la mer, des îles, des fleuves, de la navigation, des tempêtes et des chevaux. Il règne sur la mer et les monstres qui s’y trouvent. Les marins qui se font tatouer Neptune, ont traversé l’équateur.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain : Neptune
Neptune

ROSES

Tattoo archive mentionne que les premiers flashs de roses ont été dessiné par William Cail, en 1910. C’est un symbole qui est resté largement populaire et modifié en fonction des tatoueurs, le centre de la rose peut ainsi être orné d’une femme nue, d’une hula girls, de kewpie, etc.

D’après le site Richmond Tattoos Shop, la rose dans le tatouage traditionnel américain peut signifier de nombreuses symboliques. Notamment, la façon dont elle est tatouée : avec ou sans épines, le bouton ouvert, fermé ou partiellement ouvert. Cependant, je n’ai pas réussi à trouver de significations précises à ce sujet.

La symbolique est plutôt simple et figurative. La rose portée par un marin rendait hommage à une femme proche de lui comme sa femme, sa mère ou sa petite amie. Elle symbolisait un amour pur.
La rose est l’un des piliers du tatouage américain traditionnel. Elle a été interprétée de milliers de façons différentes et des tatoueurs se sont même fait une bonne réputation grâce à des compositions ingénieuses avec les roses.

Les symboles du tatouage traditionnel Américain
Roses

SEABEES

Tattoo Archive raconte que lorsque la 2nde guerre mondiale éclate, les USA ne veulent pas s’impliquer. Cependant, avec l’attaque de Pearl Harbour, ils n’ont plus le choix. Ils déclarent alors la guerre au Japon. À leur tour, l’Allemagne nazie et l’Italie déclarent la guerre aux USA. L’armée américaine a besoin d’un groupe spécial, constitué de personnes qualifiées pour construire les infrastructures nécessaires à son installation.

Après Pearl Harbor, des bataillons spéciaux de construction de marine sont créés. Ils sont opérationnels en juin 1942. Leur nom « Seabees » est un acronyme phonétique des initiales CB « Construction Battalion ». Le C est orthographié en S pour « sea » mer, étant donné que c’est la marine. Ils sont recrutés dans les métiers de la construction civile. Et ils sont formés à Davisiville, à Rhode Island. Ces personnes expérimentées sont âgées en moyenne de 37 ans. Ils débarquaient juste après les marines et construisaient des pistes d’atterrissage, des ponts, des routes, des réservoirs d’essence.

Le logo des seabees est une abeille de combat. C’est Franck J. Lafrate, greffier civil à la station aérienne navale de Point Rhode Island, qui a conçu ce logo en 1942. C’est l’année où Franck s’est engagé dans les seabees et a servi comme chef charpentier. C’est devenu un tatouage populaire chez les militaires de ce corps spécial.

Ce qui est très intéressant, c’est qu’il existe une illustration dessinée par les artistes qui travaillaient pour Walt Disney. Ils ont dessiné plus de mille insignes militaires. Ces dessins ont été couramment utilisés comme logos des unités ou peint sur le nez des bombardiers. À ce sujet, Tattoo archive mentionne un site web qui raconte l’implication de Disney dans l’effort de guerre http://toonsatwar.blogspot.com

Les symboles du tatouages traditionnel américain

SIRÈNE

Selon la tradition homérique (grecque), les sirènes sont des divinités de la mer qui séjournent à l’entrée du détroit de Messeline, en Sicile. Musiciennes dotées d’un talent exceptionnel, elles séduisent les navigateurs. Attirés par les accents magiques de leur chant, de leurs lyres et flûtes, ils perdent alors le sens de l’orientation, fracassant leurs bateaux sur les récifs. Puis ces enchanteresses dévorent leurs proies.

De nombreuses légendes européennes font également état de sirènes, vivant non seulement dans la mer, mais aussi dans les rivières et les petits cours d’eau. Selon certains récits, elles sont immortelles. Les deux premiers siècles de leur vie, elles s’amusent et découvrent l’océan. Puis, elles se sentent seules. Elles veulent alors aimer et se faire aimer par un être humain. Les premiers récits sur l’existence des sirènes viennent des marins qui les confondaient avec des animaux rares comme les lamantins ou les dugongs.

En effet, lorsque ces mammifères nagent, ils ont une silhouette qui peut ressembler à celle d’un être humain. De plus, leur chant plaintif peut être pris pour une voix humaine. Il va sans dire que cette illusion était accentuée par la fatigue et la mauvaise alimentation que subissaient les marins après un long voyage en mer.

C’est la raison pour laquelle les marins se font tatouer des sirènes (symboles de mauvaises nouvelles ou même de mort) comme un talisman pour se protéger d’elles. C’est également un rappel permanent pour rester vigilant durant la navigation. Car leurs vies peuvent être aussi éphémères que l’écume des mers.

Les symboles du tatouages traditionnel américain

 TORTUE

Tout comme le roi Neptune, la tortue tatouée indique que le marin a traversé l’équateur.

Les symboles du tatouages traditionnel américain

Article rédigé en  2017 – Merci de ne pas copier coller sans citer de sources. Ce travail de rédaction recoupe articles de presse, livres, blogs sérieux sur le sujet, de sites maritimes, etc… J’ai mis beaucoup de temps à traduire, à comprendre et à recouper les faits que j’aborde ci-dessous. Vous pouvez retrouver ces écrits sous la forme d’un fanzine Tattow Stories 

AlexandraBay

Passionnée de tatouage depuis 20 ans +++ Auteure du livre LOVE, TATTOOS & FAMILY, (ISBN : 2916753214) +++ Co-Fondatrice de FREE HANDS FANZINE +++ TATTOW STORIES +++

1 commmentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

error: Ce contenu est protégé.
%d blogueurs aiment cette page :