Histoire du tatouage

Le secret des tatouages dévoilés !

Le secret des tatouages dévoilés !

Le secret de la longévité des pigments découvert par des chercheurs du sud-est de la France. Ce sont les équipes réunies de l’Inserm, du CNRS et d’Aix Marseille Université qui ont procédé aux recherches. Au centre d’immunologie de Marseille Luminy, les équipes ont planché dur pour tester la résistance des pigments, sur des queues de souris. Ces recherches ont fait l’objet d’une publication le 6 mars 2018 dans la revue scientifique journal of experimental medecine.

Des macrophages gourmands

Pourquoi les pigments restent dans les peaux mortes ? On connaît tous l’histoire de la momie Ötzi et de ses tatouages. La peau de l’homme préhistorique a dévoilé des tatouages datant de 5300 ans ! Ok, le corps de l’homme était momifié et ainsi, parfaitement conservé.

Tatouages sur les poignets d'Otzi. (©Archaeological Museum Bolzano)
Tatouages sur les poignets d’Otzi. (©Archaeological Museum Bolzano)

Pour simplifier, les chercheurs dévoilent que l’encre se concentre dans les cellules du derme appelées macrophages et non dans le derme. Pour le monde, la chercheuse Sandrine Henri explique : « Les particules de pigment sont trop grosses pour se disperser facilement et restent sur place avant d’être captées par les nouveaux macrophages ». Les macrophages sont des cellules qui appartiennent au système immunitaire. Ainsi, les chercheurs ont crée un anticorps qui se lie aux macrophages. Sauf que « le dit » anticorps porte une toxine qui détruit l’encre. Malin.

http://jem.rupress.org/content/early/2018/03/05/jem.20171608

 

Les chercheurs ravis de leur découverte espèrent ainsi faire évoluer les techniques de détatouage au laser. Comme le confirme au journal le monde Sandrine Henri :

« Notre idée est de combiner notre technique d’anticorps spécifique combiné à une toxine pour détruire les macrophages avec le laser. Nous avons développé un anticorps pour la souris et nous allons travailler sur l’équivalent humain afin de collaborer avec des dermatologues sur de la peau humaine. La destruction très localisée des macrophages éviterait la re capture du pigment fragmenté et faciliterait son évacuation par les vaisseaux lymphatiques »

Le Monde a publié un article sur le sujet qui mérite toute votre attention. L’article explique bien en détails les raisons de la résistance des pigments.

Un changement des pratiques à venir ?

Si cette nouvelle est excellente pour les victimes de la mode ou des scratcheurs. Cependant, elle suscite un certain nombre de questions sur l’évolution de cette pratique. Au début du 20e siècle, le tatouage en France était réservé aux criminels et aux prostituées. A la fin du 21e siècle son évolution l’amène à devenir le 10e art.

En effet, le tatouage s’est adapté aux changements des mentalités pour devenir ce qu’il est : un art reconnu. En témoigne, l’exposition qui s’est tenue durant plus d’une année au musée du quai branly.

Aussi, si cette nouvelle est réjouissante, le tatouage mutera avec de nouvelle pratiques. Effacer toute trace d’une vie antérieure, deviendra un acte anodin. Ne plus assumer, ne plus réfléchir à sa démarche de tatoué(e). Encrer et se désencrer tout aussi facilement.  Et si une crème à base de macrophages permettait d’effacer les tatouages ?

Souvenez vous cette fameuse crème qui nous amusait tous. Finalement, il s’avère que cette anecdote n’en est pas une.

Doit-on s’inquiéter d’une perte du rituel et du sens du sacré ?

 

AlexandraBay

Passionnée de tatouage depuis 20 ans +++ Auteure du livre LOVE, TATTOOS & FAMILY, (ISBN : 2916753214) +++ Co-Fondatrice de FREE HANDS FANZINE +++ TATTOW STORIES +++

1 commmentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

error: Ce contenu est protégé.
%d blogueurs aiment cette page :