LOADING

Type to search

James Nachtwey à la Maison européenne de la photographie

James Nachtwey à la Maison européenne de la photographie

Memoria : retrospective de 40 ans de photographies

James Nachtwey expose 40 ans de clichés à la Maison Européenne de la photographie jusqu’au 29 juillet 2018. Ses photos ne parlent pas de tatouage, mais je dois vous parler de MEMORIA. C’est la rétrospective consacrée à la longue carrière du photographe de guerre. J’ai une admiration sans failles pour le travail du photographe, mais aussi pour le personnage.

Depuis 40 ans, James nous offre des images “parfaitement” tragiques. Il est un artiste incroyable, mais refuse cette appellation. En toute humilité, il se considère comme un témoin. Il utilise le médium de la photographie pour exposer au monde, ou aux privilégiés que nous sommes, la dure réalité des conflits. 

J’ai été un témoin. Un témoin de ces gens à qui l’on a tout pris – leurs maisons, leurs familles, leurs bras et leurs jambes, et jusqu’au discernement. Et pourtant, une chose ne leur avait été soustraite, la dignité, cet élément irréductible de l’être humain. Ces images en sont mon témoignage. James Nachtwey

james nachtwey

James Nachtwey@

Un photographe, témoin des drames de ce monde

James Nachtwey est un héros malgré lui. Sujet à controverse, ses photos sont d’une beauté époustouflante. D’un point de vue technique, c’est la perfection. Dans War Photographer, on voit le photographe qui retravaille, tatillon, les ombrages d’une photo noir et blanc.

Pourtant, l’intégralité de son travail témoigne de nombreuses tragédies ; que ce soit le Rwanda, la Somalie, le Soudan, la guerre au Kosovo, la Tchétchénie, l’Indonésie… James a le destin funeste d’avoir été au coeur de la plupart des conflits de notre époque. Depuis 40 ans, il est le témoin de l’enfer de millions d’êtres humains. Il en a tiré un livre “Inferno“.

james nachtwey

James Nachtwey@

War photographer : documentaire

War photographer est un documentaire particulièrement émouvant sur le travail du photographe. Il permet de le suivre sur le terrain. On comprend à quel point James n’a pas le temps de penser technique. Autodidacte, la photo est chez lui une pratique instinctive. Et James Nachtwey a un sens inné de l’image. Presque invisible, il saisit instantanément les malheurs de ce monde.

L’ambivalence entre la beauté de ses photos et les horreurs de la guerre est d’autant plus saisissante qu’elle appelle notre compassion. Le sujet, c’est l’humain. Il n’y a pas de méchants. Il n’y a pas de gentils. Ce sont des gens qui souffrent. Et cette souffrance est tellement palpable dans ses images, que ça fait mal.

Un photographe autodidacte

James Nachtwey est né en 1948 à Syracuse dans l’état de New-York. Il ne se destine pas à la photographie, car il étudie les sciences politiques. Il éprouve tout de même un intérêt pour l’histoire de l’art.

Lorsque la guerre du Vietnam éclate, il est inspiré par les photos qui circulent. Je ne peux m’empêcher de penser à Don McCullin, un autre photographe de guerre qui a consacré un livre sur le sujet. Jame Nachtwey s’intéressait également au mouvement américain des droits civiques. L’impact des images sur sa façon de penser est tel, qu’il décide de s’engager dans la voie de la photographie.

Nos dirigeants politiques et militaires nous racontaient une histoire et les photographes une autre ; ils nous montraient ce qui était réellement en train de se passer. (interview pour canon.fr). James Nachtwey

James Nachtwey

James Nachtwey@

Une carrière prestigieuse

Pourtant le photographe est un parfait autodidacte comme il l’explique sur le site canon

Je n’avais pas suffisamment d’argent pour m’inscrire dans une école de photographie. J’ai pris mes premiers clichés avec un appareil que j’avais emprunté. Je lisais des livres sur l’exposition et le développement de négatifs, sur la manière dont réaliser des tirages ; je louais également des chambres noires pour m’exercer. Quel que soit le lieu où je me trouvais, je faisais semblant d’être en mission pour un magazine : je sortais et j’essayais de produire des images que je pourrais montrer à un rédacteur en chef. Au fil des ans, je me suis constitué un portfolio que j’ai finalement présenté au bureau de Boston de Time Magazine. Ils ont aimé ce qu’ils ont vu et ont commencé à me confier des missions. James Nachtwey

Il a travaillé pour la NBC, pour l’agence Black Star et pour la prestigieuse agence Magnum avant de créer son agence VII, en 2001. Depuis, James Nachtwey a quitté VII et en 2016, a reçu le prix Princesse des Asturies en Communications et Humanités.

Pour conclure sur la carrière du photographe, James Nachtwey livre sa pensée sur la photographie de guerre :

Si l’on compte présenter ses images au public, il faut veiller à faire de son mieux pour retranscrire convenablement les faits. On assiste au déroulement de l’histoire, en temps réel. On ne sait pas ce que tout ça veut dire. C’est pour cela qu’on le photographie, [mais] nous devons nous servir de notre instinct et de notre connaissance du passé pour essayer de projeter une image détenant une certaine forme de vérité. James Nachtwey

J’espère que ce post vous aura donné envie de découvrir le travail de James Nachtwey. Il expose peu en France, aussi, je ne raterai pas Memoria à la MEP et vous ?

Memoria
Rétrospective James Nachtwey
Maison européenne de la photographie
30.05.2018 – 29.07.2018

Ouvert au public du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45.
Plein tarif : 9 €
Tarif réduit : 5 €

Facebook Comments
Tags:
AlexandraBay

Passionnée de tatouage depuis 20 ans +++ Auteure du livre LOVE, TATTOOS & FAMILY, (ISBN : 2916753214) +++ Co-Fondatrice de FREE HANDS FANZINE +++ TATTOW STORIES +++

  • 1

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading...
Redimensionner la police
Contraste
error: Ce contenu est protégé.
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Conférence S’aimer tatouée à Bordeaux

Conférence S'aimer tatouée à Bordeaux La conférence S'aimer tatouée sur la pratique du tatouage chez les femmes se déroule le...

Fermer